Réparations d’ordinateurs, réparation de smartphone : le programme avance à grands pas, et les jeunes sont très motivés ! 

Remise des diplômes
Remise des diplômes

Certifiés, prêts à l’emploi !

Désormais titulaires d’une certification professionnelle du Ministère du Travail et d’un diplôme de l’Université Salesiana. Un bagage de plus pour affronter le marché de l’emploi !

Mais, avant de les laisser prendre leur envol, il reste deux autres étapes : le module de gestion entrepreneuriale et le stage en entreprise où ils mettront en pratique les connaissances acquises.

Un rythme adapté et des professeurs à l’écoute

Tous sont unanimes, ils ne regrettent pas de s’être lancés. Que ce soit « par curiosité » comme pour Steven, 16 ans en seconde scientifique ou pour approfondir leur connaissance dans ce domaine, à l’image d’Ivonne, 21 ans, diplômée d’un baccalauréat, technologie et informatique.

« Les professeurs sont attentifs à chaque élève. Si quelqu’un ne comprend pas, ils font une pause et reformulent leurs explications ».

Andres, 19 ans

Comme Steven, la moitié des élèves du programme n’avait aucune connaissance dans ce secteur, mais assure que la formation est “adaptée à tous les niveaux ».  « Les professeurs sont attentifs à chaque élève. Si quelqu’un ne comprend pas, ils font une pause et reformulent leurs explications » assure, Andres, 19 ans. Il souhaite devenir footballeur, mais il s’intéresse désormais à la maintenance informatique.  

« J’aimerais posséder ma propre entreprise », nous dit Lesly, 25 ans, employée dans un laboratoire de métrologie. Elle remercie la fondation Ecuasol « d’aider les jeunes issus d’un milieu socio-économique difficile ».

Favoriser l’insertion des jeunes !

L’idée d’IDEAS, fournir de nouvelles perspectives aux jeunes des quartiers défavorisés du nord de Quito.  Fortement touchés par le chômage, les 15-25 sont majoritairement vulnérables, aux situations de précarité et d’exclusion sociale. Raison pour laquelle, notre formation met l’accent sur les jeunes, et plus particulièrement, ceux qui sont les plus vulnérables aux discriminations.

Dans cette optique, nous avons accordé une attention particulière à la mise en place d‘un recrutement juste et inclusif.  En effet, l’un des objectifs du programme est d’atteindre et de maintenir une diversité représentative de la population en cherchant à inclure des jeunes issus des communautés afro-équatoriennes et indigènes, relativement marginalisées en Équateur.

En termes d’égalité de genre, nous avons tenté d’atteindre un ratio femme-homme, le plus équilibré possible. Au sein d’un secteur traditionnellement considéré comme masculin, il est important de favoriser la participation des jeunes femmes.

Coopération institutionnelle et réalisation de partenariats !

Le programme IDEAS est un projet qui fonctionne de manière autonome, et qui met en avant la capacité de la Fondation Ecuasol à se positionner en tant que porteur de projet. Mais, c’est en partie grâce à ses partenariats solides et diversifiés, quEcuasol a pu mener à bien IDEAS.

Démonstration effectuée en présence des partenaires

En effet, depuis plusieurs années, la fondation coopère avec la Casa Somos ( espace communale dédié aux activités artistiques),  et par son intermédiaire, le Municipio de Quito. C’est une coopération institutionnelle de longue durée grâce à laquelle Ecuasol a pu obtenir un espace où implanter le programme IDEAS.  Rappelons aussi que ce projet n’aurait pas vu le jour sans l’appui financier de l’ambassade de France.

Restez attentifs et suivez les prochaines étapes de ce projet.

Un grand merci à l’Ambassade de France en Équateur, à la Chambre de Commerce Franco-Équatorienne ainsi qu’aux universités Salesiana et Israël, sans oublier Auxilio Cellular sans lesquels ce projet n’aurait pas été possible.