Vous n’êtes surement pas sans savoir qu’Ecuasol a pour projet d’accompagner les jeunes de la fondation jusqu’à leur insertion professionnelle en les aidant à développer leurs compétences et en leur faisant découvrir le monde professionnel.

Dans le cadre de cette mission, nous avons travaillé sur un tout nouveau projet avec l’appui de l’Ambassade de France en Équateur : le projet IDEAS – “Iniciativa de desarrollo para el Empleo Autónomo y Sostenible” (en français Initiative de Développement pour l’Emploi Autonome et Durable)

Il favorise l’apprentissage, l’égalité, la responsabilisation et l’autonomie auprès des jeunes.

 èPOURQUOI AVONS-NOUS CHOISI CE PROJET ? 

En Équateur, et plus particulièrement dans les quartiers dans lesquels nous agissons, un pourcentage important d’enfants abandonnent l’école dès l’âge de 13 ans en raison d’un manque de ressources, d’un manque de motivation ou d’un environnement familial difficile. 

La plupart des enfants essaient d’aller jusqu’au baccalauréat. Après le lycée, il est très difficile d’accéder à l’enseignement supérieur car le système public présente un  examen d’entrée pour lequel l’éducation reçue par de nombreux adolescents dans le système public est insuffisante. Par ailleurs, il existe également des universités privées qui présentent un coût beaucoup trop élevé pour les jeunes de ces quartiers.

Le manque d’opportunités pour les jeunes en situation de vulnérabilité en Équateur limite leurs aspirations professionnelles et leur épanouissement.

Enfin, lorsque les jeunes obtiennent leur baccalauréat, ils ont un devoir presque immédiat de contribuer à l’économie familiale mais n’ont malheureusement pas les compétences artisanales ou techniques qui leur permettraient d’entrer sur le marché du travail.

Ils sont alors contraints de travailler dans la rue comme vendeurs ambulants ou, dans le cas des femmes, comme travailleuses domestiques.

IDEAS … QUÉSAKO ?

Pourquoi IDEAS ? IDEAS signifie “Iniciativa de desarrollo para el Empleo Autónomo y Sostenible” (en français Initiative de Développement pour l’Emploi Autonome et Durable).

L’objectif de ce projet est d’offrir une formation concrète à 30 jeunes, âgés de 15 à 25 ans, issus de zones défavorisées, dans le domaine du service technique des appareils électroniques (téléphones portables, imprimantes, ordinateurs), offrant ainsi une alternative à l’emploi.

    Le projet répond aux besoins suivants :

    • Développement des compétences et des capacités comme alternative à l’emploi
    • Promouvoir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes
    • Restaurer les moyens de subsistance des familles vulnérables

    Il cherche également à contribuer à la résolution des problèmes suivants :

    • Accès à l’éducation et à la formation technique/artisanale
    • Chômage des jeunes
    • Augmentation des niveaux de pauvreté
    • Inégalité des chances

    LES ÉTAPES DU PROJET

    uAprès avoir reçu plus de 110 candidatures de jeunes âgés entre 15 et 25 ans, de la fondation et des quartiers défavorisés qui nous entourent, nous avons procédé aux entretiens pour en sélectionner 30 qui feront partie de la première promotion du projet IDEAS.

    Le projet est ensuite séparé en 3 phases:

    • Formation technique durant la quelle les participants apprendront la réparation d’appareils électroniques mis à leur disposition
    • Gestion entrepreunariale durant laquelle les participants recevront des classes de finance, marketing et administration.
    • Stages en entreprise pour appliquer les connaissances acquises

    Restez attentifs et suivez les prochaines étapes de ce projet.

    Un grand merci à l’Ambassade de France en Équateur, à la Chambre de Commerce Franco-Équatorienne ainsi qu’aux universités Salesiana et Israël qui nous accompagnent au cours de ce projet.